La France risque-t-elle d’être des coupures d’électricité ?

192

Avec l’arrêt provisoire de 7 des 58 réacteurs nucléaires qui sont soumis à des contrôles de sûreté, la France est exposée à des pannes d’électricité. En effet, avec l’augmentation de la consommation énergétique dans le pays pendant l’hiver. Il faut dire que le parc nucléaire français est amputé de 11% de sa capacité de production, soit 56 GW. Ce qui représente un niveau historiquement bas. Les Français sont avertis.

Pour les réacteurs sont à l’arrêt ?

Depuis avril 2015, les contrôles de routines qui ont été commandées par l’Agence de la Sureté Nucléaire ont révélé plusieurs anomalies sur une pièce centrale des réacteurs nucléaires à savoir le générateur à vapeur. Il s’agit d’une grande cuve de 22 m de haut avec un poids avoisinant les 450 tonnes. Son rôle, c’est de transférer la chaleur de l’eau chauffée via le réacteur de turbines qui produisent de l’électricité. Ces différents contrôles ont permis de mettre au jour que le fond de ces cuves présentait une teneur en carbone largement supérieure aux normes établies.

Or, on sait que la teneur en carbone de l’acier a forcément une conséquence sur ses propriétés. Du coup, on redoute que ces cuves ne résistent que légèrement aux chocs thermiques. L’Agence de la Sureté Nucléaire a alors demandé à ce que les réacteurs concernés soient mis à l’arrêt. Une mesure visant à réaliser des études plus approfondies. À noter que 6 réacteurs, notamment ceux qui ont été construits par AREVA, ont pu redémarrer après un contrôle de http://www.ingeris.com/controle-electrique/.

La France peut-elle se passer de ces 7 réacteurs ?

Avec l’arrêt de ces 7 réacteurs, la France consomme désormais plus d’électricité qu’elle n’en produit. Une situation assez inquiétante, car on se dirige vers le pic de consommation allant de décembre à février. Depuis la fin du mois de novembre, la France importe de l’électricité chez les pays voisins afin de répondre à une demande croissante. On estime le niveau taux d’importation à 10% en ce moment.

Les risques de coupures électriques sont-ils importants ?

Il faut dire que le risque de coupure électrique est bien réel, mais reste mineur. En effet, si la consommation électrique venait à dépasser le niveau d’importation, les autorités ont prévu des mesures visant à assurer l’approvisionnement du plus grand nombre. On a par exemple la RTE qui permet d’interrompre la consommation de 21 sites dits électros intensifs (gourmands en électricité) afin d’assurer un approvisionnement adéquat.