Investissement dans le neuf : les différentes options

134

Pour de nombreuses personnes, réaliser des investissements immobiliers est un excellent moyen de garantir sur le long terme une certaine sécurité sur le plan financier. Il existe justement différentes façons de s’y prendre pour mener à bien un projet immobilier. Le plus important est de trouver la stratégie qui correspond le mieux à vos besoins et à vos objectifs. Si vous avez prévu de vous lancer, il vous est par exemple possible d’opter pour des logements neufs. Ces derniers présentent plusieurs avantages et vous permettent notamment d’investir simplement et durablement dans l’immobilier. Découvrez ici les options qui s’offrent à vous en matière d’investissement dans le neuf.

Optez pour la VEFA (Vente en l’État Futur d’Achèvement)

Si vous avez prévu d’investir dans le neuf, alors il peut être intéressant d’opter pour la VEFA. Il s’agit d’ailleurs d’une solution qui est proposée par de nombreux professionnels du secteur. À titre illustratif, visitez vefa-immobilier.com si vous souhaitez bénéficier d’un accompagnement personnalisé tout au long de votre projet immobilier.

A voir aussi : Combien de pièces doit avoir la maison idéale ?

Qu’est-ce que la VEFA ?

La VEFA encore appelée achat sur plan consiste à faire l’acquisition d’un bien immobilier dont la construction n’est pas encore terminée. Souvent, les acheteurs peuvent attendre plusieurs mois, voire des années avant de devenir les pleins propriétaires de leur logement. Lors de la signature du contrat, ils possèdent uniquement les sols, puis le bien, au fil de l’évolution des travaux. Pour les acquéreurs, il s’agit d’une excellente façon de surveiller le déroulement du chantier et de s’assurer de sa concordance avec les plans de départ.

VEFA acheter immobilier neuf

A lire aussi : Comment trouver le logement de ses rêves ?

Quelles sont les spécificités de la VEFA ?

La VEFA se caractérise notamment par les modalités de paiement du bien immobilier. Le règlement de ce dernier se fait progressivement, en fonction du planning prévu par le contrat signé et selon l’avancement des travaux de construction. Un dépôt de garantie est par exemple important pour ce type de transaction. Généralement, il peut représenter jusqu’à 5 % de la valeur totale du bien. À la fin des fondations, l’acquéreur doit être en mesure de s’acquitter de 30 % de ce qu’il doit au promoteur.

Après l’installation des toitures, il doit payer 35 % du coût du bien et à la fin du chantier s’acquitter de 25 % du prix du logement. Une fois qu’il entre en possession des clés et qu’il est entièrement satisfait des travaux effectués, il doit alors payer les 5 % restants. Toutefois, quel que soit le calendrier prévu, l’idéal est de procéder au paiement des sommes dues, uniquement après une vérification de la similitude entre l’état du chantier et les plans de départ.

Au cas où le financement de l’achat en VEFA a nécessité un prêt à la banque, l’acheteur a la possibilité de se mettre à le rembourser seulement à la réception du chantier. Cependant, cela ne l’exempte pas du paiement d’intérêts intercalaires au fil de l’avancement des travaux.

Pourquoi opter pour un achat en VEFA ?

Investir en VEFA est avantageux sur plusieurs plans. Il s’agit par exemple d’une façon ingénieuse pour l’acheteur de personnaliser son bien comme bon lui semble, tout en s’assurant de ne pas transgresser les règles qui existent en la matière. La loi permet d’ailleurs à l’acquéreur de prendre en charge certains travaux s’il le souhaite. C’est notamment le cas de la décoration des murs, des revêtements de sol, des installations sanitaires, etc.

De plus, l’achat en VEFA permet de réaliser quelques économies intéressantes au niveau des frais de notaire. Il est également possible de bénéficier de certaines aides financières qui visent à soutenir les efforts des investisseurs. Vous avez essentiellement le prêt à taux zéro (PTZ) qui se rembourse sans intérêts et le prêt Action Logement. En fonction de la situation géographique du bien immobilier, celui-ci peut aussi profiter d’une TVA à taux réduit ou d’une exonération temporaire de la taxe foncière.

Investir en VEFA c’est avoir la possibilité de profiter de garanties assez intéressantes qui permettent de vous protéger de tout risque. Au nombre des plus courantes, vous avez la garantie de parfait achèvement qui contraint le promoteur à réparer toute malfaçon constatée sur le bien au bout d’une année. Valable sur deux ans, la garantie biennale, permet au cours de cette période, le remplacement ou la réparation des équipements qui s’endommagent.

Pour ce qui est de la garantie décennale qui s’étale sur dix ans, elle permet de réparer tout dégât constaté sur le bien et qui pourrait le rendre invivable. Quant à la garantie de remboursement, elle vous protège en cas de défaillance du promoteur rendant impossible la fin du chantier de construction. Elle vous permet alors de recouvrer entièrement les sommes que vous lui aviez déjà payées dans le cadre de votre transaction.

immobilier neuf achat sur plan VEFA

Les résidences neuves de service

Si vous souhaitez réussir votre investissement dans le neuf, alors il peut être intéressant d’opter pour les résidences neuves de service. Il s’agit la plupart du temps de biens immobiliers en copropriété qui sont dotés d’équipements particuliers et au sein desquels il est possible de bénéficier de certains services. Les plus basiques et les plus importants sont principalement le petit-déjeuner, le ménage et l’accueil.

En fonction du type de résidence, des services additionnels tels qu’une cantine, une piscine, une salle de gym ou une bibliothèque peuvent aussi être disponibles. Avec les biens immobiliers de ce type, si les chambres sont personnelles, il existe aussi des espaces partagés au sein desquels peuvent se réunir tous les occupants. En ce qui concerne ces derniers, il peut s’agir d’étudiants, de seniors, d’handicapés, de vacanciers, etc.

Le marché des résidences de service est assez dynamique et les demandes excèdent largement l’offre disponible. Investir dans ce type de bien immobilier est alors incontestablement une bonne idée. De plus, cela vous permet de déléguer la gestion de l’appartement ou du studio à un gestionnaire. Il revient donc à ce dernier de s’occuper de la recherche des locataires, de la gestion des loyers, des charges, des éventuels travaux, etc.

Il s’agit aussi d’un investissement assez sécurisé. En effet, vous avez la certitude de percevoir des revenus locatifs mensuels sur une période minimale de neuf ans, et ce, que votre bien soit loué ou non. Cette situation est due au fait que vous êtes en réalité lié à votre gestionnaire par un contrat de bail commercial d’au moins neuf ans.

Dans le cadre d’un investissement dans les résidences neuves de service, la fiscalité est également assez avantageuse. Vous pouvez par exemple profiter du dispositif Censi-Bouvard. Il vous permet de bénéficier sur une période de neuf ans, de réductions d’impôts qui équivalent à 11 % du coût du bien immobilier, si ce dernier ne vous a pas coûté plus de 300 000 €. En d’autres termes, au bout de neuf ans, vous avez droit à une réduction maximale de 33 000 € (ce qui équivaut à 3 666 € annuellement).

Avec les résidences neuves de service, vous pouvez également profiter du statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Au moment de l’investissement, celui-ci vous permet de récupérer l’entièreté de la TVA, si vous vous engagez à garder et à mettre en location votre résidence sur une vingtaine d’années au moins. Grâce au statut LMNP, il vous est aussi possible de toucher des loyers défiscalisés pendant de nombreuses années.

investissement immobilier neuf

L’immobilier neuf en nue-propriété

Investir dans l’immobilier neuf en nue-propriété est une solution qui a de plus en plus de succès. Cette option vous permet de devenir le propriétaire d’un logement que vous ne pouvez pas utiliser et dont vous ne pouvez pas percevoir des revenus locatifs sur une certaine période. Toutefois, même si l’idée d’être dans l’impossibilité de profiter de votre bien peut sembler un peu frustrante, il n’en demeure pas moins que ce type d’investissement reste assez avantageux.

Il permet par exemple de profiter de prix assez intéressants au moment de l’achat du bien immobilier. En effet, une décote de 30 à 40 % de la valeur initiale du logement peut s’appliquer, en contrepartie de l’abandon des droits de jouissance. De plus, avec ce type d’investissement, vous n’avez pas à vous soucier de la gestion de votre bien, puisque cette dernière est entièrement prise en charge par le bailleur sur une longue période.

Au moment de la revente de votre bien immobilier, vous avez également la certitude de réaliser des bénéfices assez intéressants. En effet, l’investissement neuf en nue-propriété se fait généralement sur le moyen ou le long terme, ce qui accroît considérablement les chances d’augmentation de la valeur du bien.

De plus, si au moment de l’achat de ce dernier, vous bénéficiez d’une décote qui vous permet de l’acquérir 30 à 40 % moins cher, au moment de le revendre, vous en récupérez la pleine propriété. Cela indique que vous vous retrouvez avec un logement que vous pouvez revendre beaucoup plus cher, et ce, sans aucun risque. Quant à la fiscalité de l’investissement neuf en nue-propriété, elle est aussi avantageuse. Cette situation est due au fait que durant tout le temps où vous serez dans l’impossibilité de profiter de votre bien, vous n’aurez pas à payer d’Impôts sur la Fortune Immobilière (IFI).

Ainsi, pour réussir votre investissement dans le neuf, vous pouvez opter pour l’achat en VEFA, les résidences de service et l’immobilier neuf en nue-propriété. Afin de profiter d’un logement plus personnalisé, l’option de la VEFA est toutefois bien plus recommandée.