Piscine hors sol : comment bien choisir ?

173

Avec l’apparition des premières chaleurs, la piscine se révèle être un aménagement particulièrement apprécié des petits et des grands. Mais construire une piscine dans son jardin n’est pas à la portée de toutes les bourses. Pourquoi ne pas opter pour la piscine hors sol ? Comment la choisir ?

Petite présentation de la piscine hors sol

Si les piscines enterrées ou semi-enterrées ont pour avantage d’être plus durables et plus facilement recouvrables, elles sont aussi soumise à certaines taxes, ce qui n’est pas le cas de la piscine hors sol. Ce type de piscine se définit par le fait que son coût est relativement accessible. Il y a en a de toutes les tailles et à tous les prix. En effet, cela va de la piscine gonflable pour jeunes enfants à la piscine en kit où chacun y trouve son compte.

A découvrir également : Comment réaliser un déménagement commercial intelligemment ?

La piscine gonflable

Il existe des piscines gonflables grands modèles, pour les enfants de plus de 10 ans qui ont l’avantage de contenter les barboteurs à moindre frais. Si vous cherchez simplement à vous rafraîchir et à vous détendre, c’est la solution la plus intéressante. Facile à installer, la piscine gonflable est livrée en kit. A vous de préparer le terrain (choisir une zone plate et retirer les cailloux, mettre une couche de sable lissée pour assurer le confort au fond de la piscine et éviter qu’elle ne perce) ! On déplie la piscine sur un tapis de sol, on gonfle le boudin circulaire et on remplit ! Certains kits comportent aussi une pompe de filtration qui s’avère très utile pour l’entretien régulier de la piscine. Démontable à la fin de l’été, vous retrouvez l’espace de votre jardin le reste de l’année.

La piscine tubulaire

Plus grande que la piscine gonflable, la piscine tubulaire s’illustre aussi par sa facilité d’installation. Elle convient parfaitement aux petits budgets puisque les premiers prix se situent autour de 250 euros. Egalement plus résistante, on la trouve de diverses formes et de dimensions variables. Elle s’adapte facilement à une famille nombreuse. De même que pour la piscine gonflable, une petite préparation du terrain s’impose. Pour l’entretenir, rien de plus simple, un peu de chlore ou d’anti-algues sauront garantir la qualité de votre eau. Contrôlez régulièrement le pH de cette dernière pour une baignade optimale. La piscine tubulaire est plus résistante que la piscine gonflable. Elle se démonte elle aussi à la fin des beaux jours.

A lire également : Agrandissement de maison : les avantages

Les piscines rigides

En bois ou en acier, ce type de piscine hors sol est plus imposant et donc plus coûteux que les modèles gonflables ou tubulaires. Elle sont plus solides et ont la particularité de pouvoir être légèrement enterrées, ce qui leur amène plus de stabilité ou permet une installation sur un terrain en pente. Contrairement à leurs deux petites sœurs, les piscines rigides sont plus difficiles à installer. Il faut compter environ deux jours d’installation pour une piscine de 30 000 litres. Pour la forme, il existe des piscines rigides ovales, particulièrement appréciées des nageurs ou rectangulaires. Il faut compter environ 1800 euros pour une piscine bois octogonale de taille moyenne.