Quels professionnels de santé pratiquent la téléconsultation ?

32
téléconsultation par un médecin sur une tablette

La télémédecine, et notamment la téléconsultation, a été mise en place en 2018, dans un but expérimental. Aujourd’hui, grâce à des résultats encourageants, les consultations à distance sont remboursées par l’Assurance Maladie. Comment se déroule ce genre de consultations ? Qui sont les médecins autorisés à les pratiquer, et qui sont les patients qui peuvent en bénéficier ? La réponse, dans cet article.

La téléconsultation : comment ça marche ?

La téléconsultation, aussi appelée consultation à distance, a lieu entre un professionnel de santé et un patient, depuis une plateforme de communication dédiée. La plus connue est Doctolib, mais nous pouvons également citer Leah Care, entre autres.

A lire aussi : Examens, bac : les astuces pour optimiser ses chances de réussite

Pour qu’elle puisse avoir lieu, la téléconsultation nécessite une connexion Internet suffisamment performante, ainsi qu’un appareil muni d’une caméra et d’un micro. Une téléconsultation peut être effectuée via un ordinateur, une tablette ou un smartphone.

A lire en complément : Peut-on guérir grâce à l’hypnose ?

La téléconsultation peut avoir lieu au domicile du patient, sur son lieu de travail, mais aussi dans les pharmacies proposant des espaces dédiés, ou dans les EHPAD. Les personnes âgées peuvent demander l’aide d’une infirmière, qui les assistera pendant toute la durée de la téléconsultation.

Quels sont les professionnels de santé autorisés à pratiquer la téléconsultation

Sur le site de l’Assurance Maladie ameli.fr, on peut lire que « Tout médecin peut recourir à la téléconsultation, quels que soient : sa spécialité, son secteur d’exercice et son lieu d’exercice, en ville ou en établissement de santé (cabinet de ville, maison de santé pluriprofessionnelle, centre de santé, Ehpad, hôpital, clinique…). »

Toutefois, précisons que d’autres professionnels peuvent envisager la téléconsultation. En effet, la télémédecine concerne également les psychologues et les psychiatres, qui peuvent alors prendre en charge des patients à distance. Les sages-femmes, mais aussi les ergothérapeutes, les orthophonistes, les kinésithérapeutes, ainsi que les infirmières sont également en mesure de proposer à leurs patients de la téléconsultation. Toutefois, les consultations à distance par les infirmières doivent avoir lieu dans le cadre d’un suivi de santé.

Bon à savoir : dans tous les cas, la téléconsultation ne peut être envisagée que si le patient a déjà consulté dans les 12 mois le professionnel de santé concerné. Si ce n’est pas le cas, alors la consultation à distance ne sera pas remboursée par l’Assurance Maladie.

Quels sont les patients pouvant bénéficier de la téléconsultation ?

Nous venons de le voir, pour pouvoir être remboursé, le patient doit être connu du médecin. En d’autres termes, la téléconsultation doit avoir lieu dans le cadre du parcours de soin.

L’Assurance maladie indique que tout patient peut bénéficier de la téléconsultation et ce, quelle que soit l’affection ou la maladie chronique dont il souffre. Seul le médecin est en mesure de juger de la pertinence d’une consultation à distance.

La télémédecine, et donc la téléconsultation, est une pratique strictement encadrée par l’Assurance Maladie. Elle est efficace et a fait ses preuves, notamment pendant la période du Coronavirus. En outre, la consultation à distance est essentielle pour les patients isolés, et permet également de prendre en charge des situations d’urgence.