Trois modes de consommation responsable à adopter

22

Aujourd’hui, nous sommes tous sensibilisés à la consommation raisonnable. Nous voulons manger mieux, plus sain pour notre santé ainsi que pour notre environnement naturel. Néanmoins, tellement de courants se sont développés qu’il est parfois difficile de trouver la voie à suivre. Désormais, si l’on souhaite adopter de bons réflexes, il faut privilégier des habitudes à la fois soucieuses des droits humains, de la nature, et des animaux. Voici un tour d’horizon des bonnes pratiques.

Le commerce équitable

Le commerce équitable s’est développé il y a quelques années. Le concept est très simple. La production de nombreuses matières premières alimentaires comme le chocolat, le café ou le sucre se fait souvent dans les pays en voie de développement. Le commerce équitable consiste à faire en sorte que les entreprises qui importent des matières premières achètent ces produits à leur juste valeur, auprès de coopératives qui emploient des personnes dans de bonnes conditions de travail.

Le bio

L’agriculture bio a pour objectif de limiter la production de denrées alimentaires à l’aide de pesticides. La culture doit respecter un cahier des charges précis interdisant l’utilisation d’agents chimiques pour le traitement du sol ou des insectes afin qu’ils ne contaminent pas les fruits et les légumes. De la même manière, il existe des élevages bio, des cosmétiques ou encore des produits d’entretien de la maison qui utilisent des substances qui n’ont pas d’impact négatif sur l’environnement.

Le végétarien

Plus que le souci de la nature, certains sont très respectueux de la faune. Le végétarien est contre la souffrance animale. Les produits peuvent contenir des substances prélevées sur les bêtes, à condition qu’elles n’aient pas souffert, comme la laine, ou le lait par exemple. Les produits n’auront pas fait l’objet de test en laboratoire sur les animaux. La tendance vegan va plus loin en refusant tout ce qui ne provient pas d’un végétal.