Comment choisir le premier hébergement web pour le démarrage de votre entreprise en ligne ?

54
Des serveurs web

Parmi les étapes de création d’un site Internet, le choix de l’hébergement Web fait partie des plus importantes. En effet, en plus d’impacter sur la sécurité et le référencement de votre site, votre hébergeur est le garant de toutes ses données. Découvrez dans ce billet ce qu’est un hébergement Web, les différents types disponibles et comment choisir le premier hébergement Web pour bien démarrer votre entreprise en ligne.

Qu’est-ce qu’un hébergement web ?

Par définition simple, l’hébergement web désigne la mise à disposition d’un espace de stockage pour la publication de sites web et des applications sur Internet. Les contenus des différents sites sont ainsi stockés sur des puissants serveurs ayant un accès 24h/24 à internet. La société qui vous fournit ce service s’engage à rendre votre site accessible à tous ceux qui souhaiteraient le visiter.

A découvrir également : Pourquoi acheter un mini vidéoprojecteur ?

Comment choisir son hébergeur web ?

Comme nous l’avons dit plus haut, choisir son service d’hébergement est un exercice à prendre au sérieux. Voici en résumé ce qu’il faut savoir :

1. Les types d’hébergement web

Il en existe plusieurs types à savoir :

A lire aussi : Nouvelles technologies : comment les seniors les appréhendent-ils ?

L’hébergement mutualisé

Sur ce type d’hébergement, les ressources sont utilisées de façon collective, il s’en trouve que la performance des sites est fortement diminuée. Indiqué pour des entreprises et des particuliers dont le site ne génère pas de trafic élevé. Un serveur héberge plusieurs sites, ce qui permet de réduire les coûts dans les cas où vos besoins de stockage ne sont pas importants.

Hébergement dédié

C’est un espace dédié uniquement à votre entreprise, sur lequel, en fonction de l’espace disponible, un ou plusieurs sites peuvent être créés. Utile pour accueillir des sites avec un trafic important. Plus coûteux, le besoin détermine l’investissement concédé. Meilleur en termes de sécurité, il convient aux sites de e-commerce.

Hébergement sur le cloud

Ce type améliore le principe de l’hébergement mutualisé. Ici, les serveurs sont virtuels et sont connectés en grappes entre eux. Malheureusement, il est critiqué pour son manque de protection des données.

L’hébergement privé virtuel ou hébergement VPS

Conçu sur le même principe que l’hébergement dédié, il intègre qu’une machine virtuelle soit installée sur le serveur dédié. Adapté aux entreprises destinées à progresser rapidement, il confère une souplesse plus idéale que l’hébergement dédié.

Astuce : il vaut mieux choisir un service offrant une base limitée et peu onéreux au début, quitte à migrer vers une offre plus performante plus tard.

2. Les bonnes questions à se poser

  • Quel type de site web voudriez-vous mettre en place ?
  • Qu’elles sont vos estimations de trafic quotidien ?
  • En prévoyant d’utiliser des photos et des vidéos, quelle capacité de stockage vous conviendrait le mieux ?
  • Allez-vous utiliser des logiciels ou applications particulières ?
  • Voudriez-vous vous lancer dans le e-commerce dans un futur plus ou moins proche ?
  • Combien de noms de domaine voudriez-vous acheter ?
  • Pour vos visiteurs d’une part, et votre site d’autre part, à quel niveau de sécurité prétendez-vous ?

3. Les prérequis avant de vous lancer

Rappelons-le, le choix de votre hébergement web influencera les performances de votre site et donc son positionnement sur les moteurs de recherche. De ce fait, pour optimiser le SEO de son site, il convient de :

  1. Vérifier la disponibilité des serveurs et la vitesse de connexion. C’est l’une des principales notions liées à la fiabilité de l’hébergement. Elle s’exprime en pourcentage compris entre 99 % et 100 %.
  2. Vérifier l’aspect sécurité, ce qui est important pour la protection des données de votre site Web. Imaginez que vous ayez un site de e-commerce, mais que vous et vos clients n’avez pas l’assurance des transactions sécurisées
  3. . Comparez les outils et mesures de sécurité proposés par chacun des hébergeurs. Vous offrent-ils la possibilité d’obtenir un certificat SSL et un blocage d’IP en cas d’intrusion et d’attaque des hackers ?
  4. Régler le souci de localisation des serveurs. Vous devez savoir que plus un serveur est proche de l’endroit où se connectent les visiteurs, plus la connexion est rapide et optimale. C’est la raison pour laquelle il est encouragé de trouver un hébergement web possédant des serveurs dans la même localité que votre public cible.
  5. Choisir un hébergeur qui propose des services après-vente accessible par téléphone 24h/24 et 7j/7, ou par messagerie au cas où les liaisons seraient perturbées.
  6. N’oubliez pas de consulter les avis clients. Ne vous fiez pas aux affirmations des argumentaires de vente. Prenez un temps pour étudier les différents retours des clients afin de prendre votre décision.

Qu’elles sont les meilleurs services d’hébergement pour une start-up ?

Chaque entreprise se spécialise dans un type d’hébergement particulier. Vous devez bien comprendre les services proposés pour savoir lequel vous convient le mieux. Au-delà de leurs avantages et inconvénients, il en existe sous diverses catégories.

1. Les outils de création des sites web ‘‘point-and-click’’

Il s’agit d’un logiciel qui vous permet de créer des sites web sans avoir au préalable des connaissances en programmation. Toutefois, vous ne pourrez pas transférer facilement les contenus de votre site à un autre fournisseur.

2. WordPress.org

C’est le fournisseur d’hébergement des sites WordPress. Plus votre abonnement est économique, plus vous ferez face à des restrictions qui limitent l’utilisation des plugins et des thèmes que vous solliciteriez.

3. Les fournisseurs d’hébergement standards

Ils proposent dans leur ensemble, un hébergement mutualisé, un hébergement dédié, un hébergement VPS, avec un certificat SSL gratuit. Attention, ils attirent les clients avec des prix très bas, mais imposent un abonnement annuel (ou sur plusieurs années). En plus, ils augmenteront considérablement les prix de votre abonnement au renouvellement de celui-ci.

4. Les fournisseurs de IaaS

Ils ne vous sont pas étrangers. Il s’agit de Google, Microsoft, Amazon. Les fournisseurs de IaaS offrent de nombreux choix de configuration, du type : cPanel, SSL, SSH, sauvegarde, etc. Vous devrez les configurer vous-même dans le cadre de votre configuration globale.