Les chaises d’Eames : comment distinguer les vraies des fausses ?

506
déco intérieure

Les « inimitables » chaises Eames existent depuis de nombreuses années et se sont toujours révélées élégantes, fonctionnelles et très confortables. Cette combinaison de l’esthétique fine avec le confort a conduit à de nombreuses imitations, par certains fabricants malintentionnés s’inspirant (très) largement de la conception des modèles Eames. Dès lors, comment savoir si la chaise en votre possession, ou que vous souhaitez acquérir, est authentique ? La réponse dans la suite de cet article.

Le logo de la marque Eames

La meilleure façon de savoir si la chaise que vous êtes en train de contempler est une vraie « Eames Chair  » ou une imitation est d’étudier scrupuleusement le modèle réel. On s’explique : tout comme avec les billets d’argent, plus vous êtes familier avec les signes distinctifs des billets authentiques, plus vous êtes capable de reconnaître les faux. Quand il s’agit de l’authentique chair Eames, le logo de la marque est la première chose à laquelle vous devez faire attention. Au fil du temps, la marque n’a eu de cesse de changer son logo :

A lire également : Est-il possible de réparer sa tondeuse à gazon ?

  • Disque rond en métal : entre 1964 et 1970 , le logo Herman Miller et “Conçu par Charles Eames – Herman Miller Zeeland, Mich” étaient au centre.
  • Logo noir : entre 1970 et 1990, le logo de la marque était une étiquette rectangulaire noire avec des coins ronds indiquant “herman miller” (en minuscules) ;
  • Logo argenté : après 1990, l’étiquette noire a été remplacée par une étiquette argentée avec un texte noir “Herman Miller” ;

Les autocollants qu’Herman Miller appliquent et le logo qu’ils utilisent ont certes changé au fil des ans. Mais bien qu’il n’y ait pas un seul autocollant de logo universel commun à toutes les chaises Eames authentiques, la plupart des vraies pièces auront un autocollant sur le bas avec le logo emblématique Herman Miller.

Le design de la chaise Eames

Les Eames chairs authentiques ne devraient pas avoir de boulons ou de vis visibles traversant le contreplaqué. Leur design est censé cacher les parties interne de la chaise. Si vous remarquez une quelconque partie de la chaise qui en déborde, vous êtes sûrement en présence d’une imitation. Un autre détail que les copies n’arrivent pas à maîtriser est la taille de l’assise de la chaise, qui peut être différente de la largeur de la chaise. Ce n’est jamais le cas avec les chaises Eames authentiques.

Lire également : Améliorer la qualité de son extérieur

Les matériaux utilisés pour la chaise Eames

En 1991, Herman Miller a cessé d’utiliser du bois de rose (le bois d’origine utilisé pour fabriquer la chaise Eames) en raison de son statut de matériau menacé et non durable. Depuis, les coquilles de placage à 7 plis sont fabriquées avec des matériaux plus durables, notamment le bois de cerisier, le noyer, le frêne et le palissandre. Les supports et les bases du dossier sont en aluminium moulé sous pression et les coussins sont recouverts de cuir naturel qui améliore et développe une patine en prenant de l’âge. Mais attention, Herman Miller utilise près de 200 variétés de cuits pour fabriques ses chaises, il se peut donc que les cuirs puissent varier un peu. Le simple fait que le cuir diffère d’une chaise à l’autre n’indique pas forcément un faux.